AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Messagerie
Ouvrir le menu

Partagez | 
 

 Nygel Paramount ~ Human beings are a disease, a cancer of this planet. #Agent Smith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMINISTRATRICE
GENERATION NATURELLE
avatarNygel O. Paramount
Messages : 21
Date d'inscription : 25/02/2015

MessageSujet: Nygel Paramount ~ Human beings are a disease, a cancer of this planet. #Agent Smith   Jeu 26 Fév - 22:13

Nygelane Osha Paramount

« You, humans, are a plague
and we, machines, are the cure. »

Identité

Prénoms : Nygelane (prononcé Nigelane) est le prénom choisi par son père. Elle l'a écourté en Nygel (prononcé Naïdgel).
Osha est le nom que Nygel a donné à son premier cobaye, un bot du nom de Shane-O98. Ce bot était programmé pour assurer la sécurité de Nygel alors qu'elle n'était qu'une enfant, et notamment de l'empêcher de tripoter toutes les machines de la maison. Ce que ce bot n'apprit que trop tard, c'est qu'en empêchant la fillette d'accéder à son terrain de jeu, il allait devenir son terrain de jeu. Shane, renommé Osha, fut le premier sujet d'étude de Nygel... paix à son âme. Depuis, Osha est le pseudo qu'emprunte la demoiselle dans son cercle d'experts en mécanique et en informatique. Cela lui permet notamment de dissimuler son identité, la plupart de ses amis ne sachant pas qu'elle est la fille du fameux Paramount


Nom : Paramount, un nom que Nygel essaye de dissimuler à tout prix.

Date de naissance : Ecrire ici
Lieu de naissance : Ecrire ici
Âge : 29 ans


Orientation sexuelle : Ecrire ici
Situation familiale : Ecrire ici
Lieu de résidence : Ecrire ici
Emploi : Ecrire ici

Capacités particulières : Des choses que votre personnage sait faire

Groupe : Génération Naturelle
Avatar : Ecrire ici


Descriptions
Physique
Décrivez votre apparence, vos manières, votre style vestimentaire...
Caractère
Nygel... Petit être d'apparence douce, presque délicate. C'est ainsi que son père se l'imagine en tout cas, à moins que ce ne soit ce qu'il préfère se dire pour ne pas admettre que son unique fille ne suit pas le chemin qu'il lui a pourtant si minutieusement tracé.

Nygel use et abuse du cynisme en toute circonstance : c'est sa façon à elle de supporter une réalité qu'elle désapprouve. L'humour pur, sain, elle le renie, elle ne voit que noirceur tout en prétendant n'être que terre à terre, là où elle est, en vérité, morose et sombre.

Ce n'est pas tant qu'elle méprise les humains mais ils ont eu, selon elle, leur chance, et ils l'ont gâchée. Nyg est fatiguée de les voir répéter les mêmes erreurs sans se remettre en question. Les voir mener une vie de pacha et utiliser les cyborgs et bots pour des tâches pas assez dignes d'eux est intolérable pour la jeune fille. Cette situation la rend malade, mais Nygel n'a pas les tripes pour lancer une révolution, et encore moins l'esprit stratège nécessaire à en organiser une. A la place, la demoiselle se retranche dans un monde où elle est nettement plus à l'aise : celui des technologies et des robots. Véritable "geek" nouvelle génération, elle allie aussi bien les compétences techniques pour réparer ou même construire un cyborg ou un bot, que le savoir informatique nécessaire à leur programmation. Là où elle se sent le mieux ? Au milieu de la ferraille, en train de bricoler, ou en train de se torturer les neurones pour trafiquer un programme et l'adapter à ses caprices.


Histoire

Les cris de naissance de Nygelane Paramount retentirent alors même que la tragique information était diffusée sur tous les écrans : la population mondiale avait été exterminée par la peste, les seuls survivants étaient les humains protégés par les murs de leur bastion. 1977, année qui marqua les esprits de par la triste tournure que prirent les événements. Pour les Paramounts, ce n'était qu'un jour de plus à l'abris des remparts, et un heureux événement en prime.

Pour sur, la vie de Nygel était, aux yeux de beaucoup, très enviable. Elle naquit dans une famille enrichie par l'essor de la réalité augmentée, concept popularisé par l'entreprise de Connor Paramount, qui comprit rapidement que c'était dans les pires situations que les gens avaient besoin de se divertir. En plus d'être un chef d'entreprise reconnu, Paramount était un homme investi dans la politique du bastion, maire très actif de son quartier, renard qui s'efforçait toujours avec brio de s'attirer les bonnes grâces des membres du conseil. Il est d'ailleurs très proche du conseiller Stark, certains prétendent même que Paramount l'aurait totalement sous sa coupe. Ce à quoi Connor répond toujours en riant qu'il ne s'agit que d'une très vieille histoire d'amitié entre deux familles.

Tout cela, bien sûr, était bien loin des préoccupations de la jeune Nygel. Enfant vive, éveillée, et un peu turbulente, elle n'avait qu'une idée en tête : aller à l'école avec les autres enfants et pouvoir jouer. Ce n'était, malheureusement pour elle, pas dans les projets de ses parents. Des bots I à domicile en guise de professeurs, et un cyborg pour nounou, tel était le lot de la petite fille. Le cyborg n'était, selon elle, pas très commode... Elle soupçonnait son père d'avoir choisi le plus austère du marché. Les bots quant à eux se cantonnaient naturellement à leur programme I, pas la moindre trace d'un programme À à l'horizon au plus grand damne de Nygel.

Ce fut très jeune qu'elle commença à trifouiller les bots, dans l'espoir sans doute de les reprogrammer en modèle À pour s'amuser un peu. Évidemment, nulle enfant de cet âge là n'était en mesure de reprogrammer un bot, c'est après un accident où Nygel faillit laisser sa peau que Shane-O98 débarqua dans la famille. Bot programmé tout spécialement pour assurer la sécurité de la demoiselle, sa première tâche consistait essentiellement à l'empêcher de démonter et remonter tous les robots de la maison. Le pauvre Shane, renommé Osha par Nyg' qui trouvait qu'il ressemblait définitivement à une femme, ne fit pas plus long feu que ses prédécesseurs. Ce fut avec l'aide de Sergei-2018, son cyborg-nounou, que la jeune fille démonta Shane-O98 et réussit pour la première à le remonter dans le casser et à le reprogrammer... Partiellement. Disons que Shane-O98 buggait un peu après cette "opération", et Connor s'empressa d'ailleurs de le retourner au manufacturier.

La vie de Nygel prit véritablement un tournant à ses 11 ans, lorsque sa mère se suicida. La jeune Paramount ne comprit jamais véritablement les raisons de cet acte, et si son père les connaissait, il se garda bien de lui dire. Quoiqu'il en soit, outre la peine déchirante qui s'empara de l'adolescente suite à cette perte, Nygel fut faire face à la surprotection étouffante et l'obsession de tout contrôler de son père. Si celui-ci avait toujours vu ses aspirations de grandeur et ses ambitions pour sa fille tempérées par sa femme, il était maintenant seul. Il n'avait plus que sa petite fille, ce qui signifiait 2 choses pour lui : la première, c'était qu'il fallait tout faire pour la protéger -y compris engager un cyborg garde du corps-, la seconde, c'était qu'il voulait pour elle un avenir et une vie aussi grandiose que la sienne.... Ce qui n'était pas gagné d'avance. Car il fallait bien admettre la vérité : Nygel ne s'intéressait à rien des activités "nobles" pour la former à devenir une grande dame. Le violon ? Très peu pour elle. Elle démonte son premier violon électrique pour en faire une sorte de cloche à vache pour son garde du corps. Dès que celui-ci se déplaçait, le cri strident et faux du violon retentissait dans toute la maison, un stratagème formidable pour l'éviter -car c'était clairement ce que cherchait à faire Nygel. Les cours de géopolitique ? Guère mieux. Après une petite reprogrammation, le bot professeur n'était plus capable que d'aligner des blagues de mauvais goût. A force d'extorquer des informations aux cyborgs de la maison et de fouiller internet, elle avait fini par comprendre, à l'âge de 14 ans, comment déprogrammer un bot. La partie reprogrammation, elle, était une autre paire de manche que l'apprentie informaticienne mît plus de temps à maîtriser.

Ce qui dans son jeune âge s'apparentait essentiellement à du désintérêt se mua rapidement en dégoût, voire en aversion en grandissant. Nygel mettait un point d'honneur à être la moins présentable et la plus dissipée possible dès que son père avait le malheur de vouloir la présenter à ses amis ou paires. Ca, c'était quand elle n'était pas carrément introuvable. C'est cela l'ennui avec une fille un peu techie sur les bords : comment voulez vous la faire surveiller par des cyborgs et des bots alors que celle-ci s'amuse à les trafiquer à volonté  ?
La situation devint encore plus critique selon son père alors que Nygel se prit d'amour pour les quartiers bas. Lui, naturellement, ne comprenait pas ce que sa fille pouvait bien y trouver, mais pour Nyg', c'était le paradis. Le marché noir était son nouveau terrain de jeu pour dénicher des pièces uniques. La bas, la demoiselle état très vigilante sur le fait de dissimuler son identité : si une personne mal intentionnée savait qu'elle était la fille du maire Paramount, ça pouvait très mal finir. Elle ne se présentait jamais autrement que sous son pseudo de techie, Osha, même auprès de ses plus proches compagnons des bas quartiers. Personne n'est jamais trop prudent.

Le futur grand projet de Nygel ? Pirater une IA. Peut être pas Alan Turing : Madame aime les challenges mais reste malgré tout réaliste. Ce n'est pas l'envie qui lui en manque : cette IA la fascine. Tant et si bien qu'elle envisage de vêtir son plus beau chemisier de jeune fille sage si ça peut ne serait-ce que la rapprocher d'elle. Même si elle n'est pas dupe : une IA d'une telle puissance doit aisément se protéger des petits curieux dans son genre. Il paraît que l'espoir fait vivre, alors pendant que d'autres rêvent de liberté ou de richesse, Nygel rêve d'Alan.


IRL
Derrière mon écran, moi je m'appelle Prénom/Pseudo. Actuellement j'ai âge ans, et je RP depuis combien de temps. J'ai découvert le forum comment tu l'as découvert. D'ailleurs j'ai trouvé le forum comment le trouve tu. Ah j'ai un petit mot pour vous au fait : A toi de nous raconter ce que tu veux.

Code:
<div class="pris">PRENOM NOM</div> Prénom Nom du personnage

_________________

Humans are weakness. Technology is hope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nygel Paramount ~ Human beings are a disease, a cancer of this planet. #Agent Smith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Zoo; an excellent place to study the habits of human beings. (cody)
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» human BOMB
» INDUSTRIAL DISEASE - RPG
» /+16-18\ SuJin + Ain't no cure for my disease but you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ashes to Ashes :: Registres du Bastion :: Dossiers des Habitants :: Dossiers Acceptés-